logo

Faites de votre cession d’entreprise un grand cru !

Thursday 09 Dec 2021

A l’image de la bonne bouteille que l’on ouvre à maturité, la réflexion menant à la cession d’une entreprise doit aussi mûrir suffisamment pour délivrer les résultats escomptés. Autrement dit, chaque dirigeant devrait anticiper la transmission de son entreprise. Pourquoi ? Pour augmenter les chances de réussite de l’opération, mais aussi maximiser la valeur de sa société à la revente. Tour d’horizon des étapes à ne pas manquer pour faire de votre transmission, un grand cru !

Se poser les bonnes questions afin de bien anticiper la cession de son entreprise

On a souvent tendance à envisager la transmission d’entreprise uniquement sous l’angle du processus de vente. Mais procéder ainsi, c’est occulter une phase cruciale, celle de la préparation à la cession de l’entreprise et de son dirigeant. « Vendre, oui, mais à qui ? », « Quel est le meilleur moment pour entamer le processus ? », « Que faire de l’immobilier ? », « Quel sera mon avenir une fois l’entreprise vendue ? » …  Comme les réponses influenceront nécessairement le processus global, il est primordial, pour le cédant, de comprendre l’impact de chacune de ses décisions sur le plan de la transmission.

Effectuer un diagnostic complet

Bien plus qu’une évaluation économique de l’entreprise, un diagnostic permet avant tout de…

  • Déterminer dans quelle mesure l’entreprise est prête à être cédée ;
  • Cerner les facteurs incitants et les éventuels freins dans l’optique du processus de transmission ;
  • Identifier le profil de l’acquéreur idéal, sur le plan financier, au niveau des compétences requises à la poursuite et au développement de l’entreprise, mais avant tout sur base des critères du cédant ;
  • Réaliser un check-up juridique et fiscal complet.

Y voir plus clair, se laisser le temps de préparer au mieux son entreprise… Autant de raisons de réaliser un diagnostic quelques années avant la cession.

Préparer l’entreprise à être une bonne candidate à la reprise

Combien de temps à l’avance faut-il s’y prendre ? Deux à trois ans, en général, durant lesquels le dirigeant pourra …

  • Augmenter le potentiel cessible de son entreprise en limitant, par exemple, l’impact de ses faiblesses ou encore en atténuant la dépendance de la relation « entreprise – dirigeant » ;
  • Augmenter la valeur de son entrepriseen développant ses forces, en arrêtant progressivement toutes pratiques douteuses, ainsi qu’en se focalisant sur l’optimisation et la normalisation de l’EBITDA ;
  • Optimiser l’opération de cession en simplifiant notamment la structure du groupe et en sortant les actifs non-opérationnels tels que l’immobilier.

 

Tout comme pour la fabrication du vin où des choix cruciaux auront été murement réfléchis en amont, il y a lieu d’anticiper la vente de sa société pour éviter de mauvaises surprises au moment de récolter le fruit de son travail.

Pierre Thiry

p.thiry@best-value.be

In the same category

Lettre d’intention (LOI) = Compromis de vente ?

Thursday 24 February 2022

Bonne nouvelle ! Votre intermédiaire en cession d’entreprise vous contacte afin de vous signaler qu’il a reçu, de la part d’un candidat acquéreur, une lettre d’intention, aussi dénommée « LOI ». Ça y est, c’est vendu ? Pas encore tout à fait ! Bien que fondamentale dans votre processus de cession, cette lettre d’intention ne consiste cependant pas en un […]

Faites de votre cession d’entreprise un grand cru !

Thursday 09 December 2021

A l’image de la bonne bouteille que l’on ouvre à maturité, la réflexion menant à la cession d’une entreprise doit aussi mûrir suffisamment pour délivrer les résultats escomptés. Autrement dit, chaque dirigeant devrait anticiper la transmission de son entreprise. Pourquoi ? Pour augmenter les chances de réussite de l’opération, mais aussi maximiser la valeur de […]

newsletter
Stay up to date with our latest news

Sign up for our newsletter